Une semaine à Amsterdam

Visiter Amsterdam par bateau, c Image visiter amsterdam par bateau
Visiter Amsterdam par bateau, c’est voir la ville sous un tout autre jour

Au centre, un exemple d Image immeuble qui sest affaisé au fil du temps
Au centre, un exemple d’immeuble qui s’est affaissé au fil du temps

Le Begijnhof, minuscule quartier enclavé dans la ville Image Le begijnhof minuscule quartier
Le Begijnhof, minuscule quartier enclavé dans la ville

Le Red Light District Image Le Red Light District
Le Red Light District

Les moulins à vent de Zaanse Schans Image Les moulins à vent de Zaanse Schans
Les moulins à vent de Zaanse Schans

Arrivée sur la magnifique île de Marken Image Arrivée sur la magnifique île de Marken
Arrivée sur la magnifique île de Marken


Amsterdam, c’est une centaine de kilomètres de canaux, plus d’un millier de ponts, 600 000 vélos qui font entendre leur clochette dans les petites rues de la ville. Il faut le dire, celle qu’on surnomme parfois la Venise du Nord a une atmosphère plutôt unique. Une ambiance séduisante qui donne le goût de se perdre pour en découvrir les moindres recoins.

Je me suis rendu dans la capitale des Pays-Bas au début de l’automne et je ne sais pas si c’est parce que c’est ma saison préférée, mais il me semble que la ville était encore plus belle que ce que j’avais en tête. La couleur des arbres, la lumière d’automne, le fond d’air frais… Les conditions que je préfère pour voyager.

Comment découvrir la ville?

L’une des premières choses qui m’a saisi en débarquant à Amsterdam, c’est la beauté de son architecture : les immeubles très étroits et souvent croches m’ont donné l’impression d’être dans un tableau de Salvador Dalí. Non, ce n’est pas l’effet des vapeurs de marijuana présentes un peu partout en raison des «coffee shops» qu’on trouve à tous les coins de rue. C’est plutôt que le sol sur lequel repose la ville est très mou et que, par conséquent, les bâtiments ont bougé au fil du temps.

Outre la marche, qui est mon moyen de transport préféré en voyage, il faut absolument visiter Amsterdam en bateau. Même si elle est clairement réservée aux touristes, cette activité vaut le détour puisqu’il s’agit d’une expérience unique au cours de laquelle on peut admirer la ville sous un tout autre angle. Naviguer dans ce labyrinthe de canaux, c’est aussi découvrir le mode de vie des gens qui ont fait le choix d’habiter sur l’eau, dans quelque 2500 péniches et autres embarcations accostées le long des rues.

Comme nous voulions profiter pleinement de l’expérience et que les tours peuvent être dispendieux, ma conjointe et moi avons opté pour un bateau qui permet de monter et descendre librement en plusieurs endroits du parcours et qui offre du même coup une visite guidée avec écouteurs dans la langue de son choix. Le billet étant valide pour ou 24 ou 48 heures, nous avons pleinement rentabilisé l’investissement en nous servant du bateau autant pour se déplacer que pour le plaisir.

L’autre moyen de transport incontournable est bien entendu le vélo qui est LE mode de déplacement des citoyens d’Amsterdam. Impossible, d’ailleurs, de ne pas être impressionné par le stationnement à étages de 10 000 places pour véhicules à deux roues à quelques pas de la gare centrale. Louer un vélo c’est se déplacer rapidement, à peu de frais, et on a l’impression de vivre comme les locaux. Attention, toutefois : les pistes cyclables sont de véritables autoroutes et il faut avoir des yeux partout! Pour notre part, une location de trois heures nous a suffi pour faire un bon tour de ville.

Quoi visiter?

La capitale des Pays-Bas étant très riche en culture, ce ne sont pas les attractions qui manquent. Pour les amoureux d’art, les musées sont nombreux.

C’est toutefois La maison Anne Frank qui a retenu le plus mon attention. Après avoir lu le journal de l’adolescente il y a quelques années, c’était un passage obligé lors de mon séjour à Amsterdam. La famille d’Anne étant juive, elle a dû se cacher au dernier étage de cet immeuble durant deux ans pendant la Deuxième Guerre mondiale pour éviter d’être déportée et c’est pendant cette période que l’adolescente a écrit son journal, qui fut publié après sa mort. Malgré les décennies qui ont passé, les traces de la présence de la famille Frank sont encore bien palpables. La visite des lieux nous fait passer par toute une gamme d’émotions en plus de servir une puissante leçon d’histoire et de lancer un message de tolérance. J’en suis ressorti bouleversé.

Toujours en ville, on s’arrête au Begijnhof, un minuscule quartier enclavé dans Amsterdam. Les immeubles et la cour intérieure sont de toute beauté et c’est à cet endroit que se trouve la plus vieille maison des Pays-Bas construite vers 1470. Côté parc, il faut visiter le Vondelpark. Même s’il ne se compare en rien au Central Park de New York ou au parc de la Tête d’or de Lyon, l’endroit vaut quand même le détour pour y marcher, se reposer ou pour y faire du vélo.

Finalement, un détour par le mythique Red Light District s’impose. Reconnu pour ses prostituées derrière des vitrines à l’éclairage rougeâtre, le quartier attire hommes et femmes de tout âge qui y viennent plus par curiosité qu’autre chose. Qu’on soit d’accord ou non avec la chose, il faut avouer que cet aspect de la culture d’Amsterdam est plutôt intrigant.

À l’extérieur de la ville

Qui dit Pays-Bas, dit aussi moulins à vent, fromage et sabots de bois. Si le cœur vous en dit, certaines excursions sont organisées à partir de la capitale pour découvrir les classiques du pays.

Nous avons ainsi pu admirer les moulins à vent de Zaanse Schans et même voir le fonctionnement de l’un d’eux, visiter une fromagerie de Volendam et déguster ses délicieux produits, puis finalement rencontrer un artisan qui fabrique des sabots de bois sur la magnifique île de Marken en plus d’avoir droit à une démonstration. Une journée intéressante et enrichissante qui nous a permis d’en apprendre plus sur la culture du pays.

Pour terminer notre semaine, nous avons passé une journée à Rotterdam, à moins d’une heure d’Amsterdam par train. Loin d’avoir le charme de la capitale, cette ville se démarque surtout par son architecture complètement déjantée où chaque immeuble semble avoir un style «anormal». Ici, c’est la modernité et on se croirait parfois dans une ville du futur. À ne pas manquer, le Markthal, un marché d’alimentation intérieur au look incroyable où on trouve absolument de tout.

Informations pratiques

La compagnie aérienne KLM offre des vols directs vers l’aéroport Amsterdam Schiphol à partir de Montréal. Plusieurs autres vols sont disponibles avec correspondance ou en Amérique ou en Europe. De nombreux trains relient l’aéroport au centre-ville en quelques minutes et à peu de frais.

Retour

Commenter

Formulaire de commentaires ne pas effacer
Affichage des Commentaires ne pas effacer